À propos…

Le chiffre de la parole est une structure ouverte à toute personne qui souhaite rencontrer des interlocuteurs pour avancer dans ses projets, en préciser la direction, pour instaurer une solidarité par rapport à ce qu’il y a à faire et à réussir.

Nous offrons en particulier une écoute et de l’hospitalité dans le but que chacun puisse aborder ce qui freine l’indépendance et, en l’abordant, se dote de moyens intellectuels et pratiques supplémentaires pour débuter un nouvel itinéraire dans la vie.

La conversation, et spécialement la valorisation des acquisitions qui se font au long du chemin à travers la narration, sont à la base du processus d’accueil.

Créée en 1988 à Lausanne sous la forme d’une association et en poursuivant le travail débuté par le Collectif de recherche pédagogique et psychanalytique à partir de 1974 en Suisse romande, « Le chiffre de la parole » a été intégré en 2019 à la Coopérative sociale et culturelle Immunitas. Constituée par la même équipe en 2007, notre but est d’ajouter à travers la forme coopérative des prestations qui vont de l’hébergement de type socio-éducatif à la réinsertion professionnelle. Le programme de la Coopérative Immunitas, avec sa structure « Intégrité, travail, santé », permet à des personnes d’accomplir un itinéraire tel que: gagner en dignité, préciser la direction, valoriser ses propres ressources, s’engager dans un parcours de formation et d’insertion professionnelles, jouir d’une meilleure santé, acquérir de l’expérience, intégrer des équipes de travail, instaurer un « chez soi ».

Depuis plus de 40 ans, notre mission est de valoriser les outils permettant à chacun de vivre et de se tenir à l’essentiel.

Toute personne intéressée peut solliciter un premier rendez-vous.

Bienvenue !

Film réalisé par Bernard Romy en 2010 à Lausanne
(© Les films de la Côte, Nyon).

Ce film fait suite au premier film-documentaire Dans l’aventure du non, la parole réalisé en 1991 par Catherine Scheuchzer et Claire-Lise Grandpierre. Toutes deux ont été les fondatrices de notre pratique d’accueil en 1974, sous la forme d’un « collectif ». Le principal message du film Dans l’aventure du non, la parole est de relever que l’autisme n’est pas en-dehors de la vie et que les impasses qu’une personne rencontre peut aussi poser la question de l’art et de la poésie. Comment favoriser une approche non discriminatoire, qui tient compte de ce que chacun donne comme exemple et comme contre-exemples face à la normalité sociale?

Ces deux films sont disponibles auprès de notre siège (021 351 21 46) et offrent une trame pour organiser des projections avec débat et des séminaires d’art, de culture et de clinique.

Les vagues et les plis de notre vie

Ce document, monté en deux parties, expose des aspects du travail mené en équipe. Il témoigne des dispositifs de vie, de travail, de formation et d’édition qui sont en acte avec les responsables de projets, les intervenants et les accueillis.

Le film relate comment chacun se donne une chance d’avancer dans la vie et de devenir protagoniste de l’accueil à partir d’une question qui fait barrage, d’une scolarité à reprendre, d’un horizon narratif à ouvrir, d’un symptôme à transformer en ressource, d’une peur à dissiper jusqu’à un talent à développer et à un avenir professionnel à construire. 

Chemin faisant, en se tenant à la direction, chacun peut s’attendre à un gain en termes de qualité de vie et à davantage réunir les conditions d’une satisfaction dans les choses à entreprendre et à conclure.